Accueil


Les pèlerinages


En 837, à la suite d’une tempête violente qui s’abat sur la région de Saint-Hubert, les habitants font vœu d’aller en pèlerinage au tombeau du saint patron d’Ardenne. Dès le Xe siècle, les pèlerinages sont très organisés : un calendrier est établi pour les communautés paroissiales venant vénérer saint Hubert et solliciter la protection de leur famille, de leurs biens et de leurs récoltes. 
Très rapidement, saint Hubert s’impose comme le patron de la forêt, de la chasse et des animaux qu’il préservera de la rage. 

A l’heure actuelle, deux grands pèlerinages de caractère médiéval subsistent : 

Le pèlerinage d’Andenne (dimanche de la Pentecôte, années paires). 
Ce pèlerinage date de 1696. Il se fait en raison un vœu émis par les habitants d’Andenne lors de la grande peste qui sévissait dans le pays. Loin d’être une promenade touristique, c’est une réelle performance physique : 150 kilomètres en 3 jours ! 

Le pèlerinage de Lendersdorf (du jeudi de l’Ascension au jeudi suivant)
Le pèlerinage de Lendersdorf ou le grand pèlerinage des Allemands a la réputation d’être le dernier grand pèlerinage pédestre international d’Europe (Allemagne, Grand-Duché du Luxembourg, Belgique). Il traverse l’Eifel, l’Oesling et la Haute Ardenne. Lendersdorf est une petite localité allemande située à 160 km de Saint-Hubert. Le pèlerinage dure huit jours.